AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❖ wake up, wake up, on the saturday night.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: ❖ wake up, wake up, on the saturday night.   Dim 27 Mai - 19:03


⊱ Vingt deux ans ─ xx/xx à xx (xx) ─ Tutrice ─ En couple ─ Emotive, dévouée, chaleureuse, peu adroite, joviale, pragmatique.

Derrière son côté émotif et un brin hyperactif, Edme prend son travail très au sérieux. Elle est très appliquée et impliquée pour que le résultat final soit le meilleur possible. ─ Elle a décidé de garder contact avec Ditsa, non seulement pour son amitié mais certainement avec l'idée d'un peu plus. Finalement, elle a franchit le pas il y a deux mois. Malgré quelques regards curieux, tous ses proches comme moins proches ont accepté l'idée : le bonheur prime avant tout. ─ Dans ses anciennes vies, elle était chargée de raconter des histoires à ses compères. Son imagination a toujours été farfelue et riche, personne ne sait pourquoi elle a opté pour devenir tutrice (bien que ses capacités n'ont jamais été remis en doute).

don't waste the time
- Quand et comment s'est déroulé l'insertion de l'âme ? xx
- Combien de planètes a parcouru l’âme introduite ? xx
- ...


miror on the wall
- Pseudo, âge, sexe :
- Scénario, poste-vacant :
- Multi-compte :
- Crédits :
- Commentaire :


Dernière édition par Edme Minrod le Lun 28 Mai - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: ❖ wake up, wake up, on the saturday night.   Dim 27 Mai - 20:28

La clarté du jour prenait peine à laisser place à la noirceur de la nuit. La journée entière avait sombré sous le poids étouffant des nuages bien que les âmes gardaient toujours ce sourire éclatant sur leurs visages. Edme souriait aussi. Les jambes croisées, le bruit de l’encre coulant d’une forme bien précise sur une feuille parfaitement lissée laissait à penser qu’elle était seule dans la pièce et qu’elle le restait. Le regard absorbé, elle plissait les yeux de temps à autres car ceux-ci lui piquaient légèrement vue la médiocrité de la luminosité de la pièce. Juste une mince lampe, sur la table en bois, et un lampadaire au fond illuminait cette vaste pièce ; l’ambiance avait été pensée par la décoratrice pour forcer ses occupants à ne pas y veiller tard le soir et de rejoindre au plus vite leurs proches, du moins c’est ce qu’Edme en avait déduit. Il fut bientôt dix heures vingt et la jeune femme jugea bon de rentrer à la maison. Varisis, son chien, l’attendait certainement impatiemment devant la porte, la queue remuante de gauche à droite et de droite à gauche, salivant sur la longue promenade à laquelle il aurait droit au retour de sa maîtresse. Edme l’avait recueilli tout naturellement. Elle n’avait pas eu besoin de l’éduquer, l’hôte s’en était chargé irréprochablement et un contact particulier s’était créé entre Varisis et l’âme, tout aussi fort qu’avec l’hôte. C’est avec cette pensée en tête –celle d’une promenade agréable et non pas l’exaltation d’avoir pu créer un lien particulier avec Varisis, car même si elle le considérait comme son chien, elle ne pourrait se permettre de narguer l’hôte– qu’Edme attrapa vivement son sac à dos. Elle y plongea son agenda, sur lequel elle aimait griffonner, une mince pochette qui regroupait diverses informations – elle n’avait pas à transporter chacun de ses dossiers depuis qu’on lui avait sympathiquement proposé de les doubler–, ainsi qu’une petite trousse saumon et quelques accessoires dont elle ne se séparait plus. Et alors qu’elle cherchait ses clefs, la porte s’ouvrit violemment. Elle tourna automatiquement la tête et se protégea immédiatement la nuque – une habitude arrivée après un tragique accident. « Ditsa ? Ditsa, que se passe-t-il ? » Sa voix restait calme et chaleureuse, mais un léger tremblant souligna ce qui se produirait après. Elle se rapprocha de la jeune femme, tendit la main droite vers elle tout en protégeant sa nuque de la main gauche. « Qu’y a-t-il d’urgent pour que vous veniez à cette heure-ci ? Elle est… revenue ? » En guise de réponse, la jeune femme fut projetée en arrière. Son sac vola ainsi que quelques feuilles et son agenda. « Je t’avais dit de fuir, tu m’entends ? Mais tu ne m’as pas écouté ! » Sa voix était semblable, mot pour mot, mais son regard avait changé, il était noir et perçant. Bouche bée, Edme comprit aussitôt la situation : l’hôte était revenue. « Je suis désolée. » dit-elle. La situation devenait de plus en plus difficile de jours en jours pour Ditsa, ou plus précisément l’âme : l’hôte n’était jamais définitivement parti, comme dans la plupart des cas, sauf que celui-ci avait la ferme envie de revenir, de retrouver son corps et son usage. L’âme, déboussolée, s’étaient écrasée sous ce poids évident : même une âme des plus solides n’aurait pu lutter contre la violence de l’humaine. Edme tentait de garder une respiration régulière, bien que son corps lui criait de se jeter sur elle et de la bloquer, comme toute âme elle n’optait pas pour la violence et préférait une approche plus douce. « Je suis désolée, mais je n’ai pas pu. Je… » Si l’hôte de Ditsa croyait dur comme du fer au jeu de rôle du corps de sa petite-amie, Edme se sentait pitoyablement ridicule mais elle souhaitait résoudre cela de la meilleure manière possible, déjà elle se sentait affreuse d’avoir laissé une telle chose se produire. « Edme ? C’est bien toi ? » « Oui, c’est moi. » La luminosité de ses yeux laissa place celle des larmes de la jeune femme. Sans même qu’Edme ne pu le prévoir, elle s’était jetée dans ses bras et posait des baisers sur son visage. C’étaient des retrouvailles digne de ce nom et, d’un côté, Edme regrettait que la véritable personne à laquelle étaient destinés ses baisers sucrés ne puisse en profiter pleinement, ne puisse ressentir ce sentiment qu’elle ressentait à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
 

❖ wake up, wake up, on the saturday night.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [VIDEO] SNL 710 - Steve Buscemi - Batman
» Bbox THOMSON + Wake On Wan
» Wake On Wan
» Trailer: Fate stay night
» Dylan Dog: Dead of Night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CŒUR D'ALENE :: PARTIE PERSONNAGE :: Présentations-